Agence conseil en marketing et performance digitale

Data & RGPD : comment s’organiser et gérer les impacts marketing, technologiques et organisationnels

RGPD - 25 mai 2018

Dès mai 2018, toutes les entreprises devront se conformer au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données. Le RGPD vise à renforcer les droits des personnes et à responsabiliser les entreprises et leurs sous-traitants manipulant des données. Le RGPD oblige donc les marques customer centric à imaginer des expériences clients uniques dans le respect de leurs données personnelles et leur offre aussi une opportunité de repenser leurs stratégies marketing, CRM, commerciales pour gagner la confiance des consommateurs, décrocher leur consentement et les engager dans une dynamique relationnelle pérenne.

Mais comment, concrètement, en tant que marketeur, intégrer cette nouvelle donne sans affecter la performance des stratégies marketing et digitales ? Quel sera l’impact direct sur votre activité ? Comment continuer d’enrichir la connaissance client dans le respect du RGPD ? Comment répondre aux problématiques de sécurisation des données, dès leur collecte et au fil de leurs exploitations ? Quelle feuille de route mettre en place ces prochains mois pour être en conformité dans les temps ?

Fort de son expertise reconnue depuis 14 ans, Waisso vous accompagne dans la mise en pratique concrète à court, moyen et long terme du RGPD.
Faites nous part de vos interrogations et nous y répondrons.

Voici un rappel des étapes incontournables listées par la CNIL pour se préparer à ces nouvelles obligations :
Petite ou grande, toute entreprise qui collecte, stocke, structure, modifie … des données considérées à caractère personnel (nom, prénom, adresse, téléphone, emails, adresse IP, genre, …), sera soumise au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données. Pour cela, elle devra :
  • désigner son Data Protection Officer DPO qui est le garant de la protection des données
  • s’assurer de disposer du consentement des personnes concernées
  • faire un audit précis, recensé dans un registre, des traitements de données personnelles existants, avec une analyse d’impact sur la protection des données
  • définir un ordre de priorité sur les actions à mener pour sécuriser les données
  • élaborer et organiser les processus internes qui permettront d’assurer durablement un haut niveau de protection des données personnelles
  • disposer d’une documentation détaillée explicite prouvant les étapes de mise en conformité au règlement
En savoir plus sur ces étapes et les textes de lois via la CNIL : https://www.cnil.fr/fr/principes-cles/reglement-europeen-se-preparer-en-6-etapes